Crise Hémorroïdes

Les hémorroïdes sont des structures vasculaires normales, présentes déjà chez le fœtus, puis chez l’enfant et tout homme ou femme adulte. Elles sont localisées sous le revêtement du canal anal et de la marge anale.
Les hémorroïdes sont circonférentielles mais présentent des épaississements localisés en 3 endroits appelés pédicules ou paquets hémorroïdaires.
Elles sont la conséquence de flux sanguins prépondérants entre les différentes artères du rectum (artères hémorroïdales supérieures, moyennes et inférieures).

Information sur une Crise hemorroide

Chaque paquet hémorroïdaire est constitué de deux composantes :
• L’une située à la partie supérieure du canal anal ou hémorroïde interne.
• L’autre à sa partie inférieure et sous la marge anale ou hémorroïde externe.

Leur structure est complexe, intriquant capillaires (vaisseaux sanguins très fins), arterioles et veinules, dont la dilatation est ici physiologique. il existe cependant plusieurs traitements hémorroides qui fonctionnent.

En position genu-pectorale, les paquets Crise hemorroide hémorroïdaires sont habituellement situés en position postérieure droite, antérieure droite, latérale gauche, soit respectivement à 2, 5 et 9 heures selon le système de représentation des aviateurs.

Il existe parfois un 4ème paquet, situé en position médiane postérieure (à 12 heures).
Le développement des formations hémorroïdaires n’est pas toujours uniforme. L’hypertrophie localisée de l’une d’entre elles est parfois à l’origine d’une localisation élective des symptômes : “mon” hémorroïde me fait souffrir. Les hémorroïdes sont des formations vasculaires présentes chez chacun d’entre nous.
On distingue habituellement 3 paquets hémorroïdaires pouvant être sources de complications.

La confusion doit être levée entre hémorroïdes et Maladie Hémorroïdaire. Contrairement aux autres parties du corps humain (exemple : tympan et otite), l’anatomie et la pathologie sont désignées sous le même terme.
Si chaque individu possède des hémorroïdes (tissu vasculaire physiologique), seuls certains rapportent des symptômes Crise hemorroide liés à ces formations vasculaires : on parle alors de Maladie Hémorroïdaire (manifestations pathologiques).

Les hémorroïdes se définissent classiquement par 4 grades selon leur extériorisation:
•  Grade I : Hémorroïdes non procidentes* c’est-à-dire non extériorisées.
•  Grade II : Hémorroïdes s’extériorisant à la défécation, mais rentrant spontanément et rapidement.
•  Grade III : Hémorroïdes s’extériorisant, ne rentrant que lentement, voire seulement sous la pression du doigt effectuée par la personne.
•  Grade IV : Hémorroïdes irréductibles, c’est-à-dire extériorisées en permanence en dehors de l’anus.

La Maladie Hémorroïdaire est une maladie bénigne regroupant l’ensemble des symptômes liés aux  Crise hemorroide / hémorroïdes. Ces symptômes sont au nombre de trois :
•  Les saignements.
•  Les thromboses.
•  Le développement exagéré des hémorroïdes (hypertrophie) à l’origine d’un prolapsus hémorroïdaire.

Attention ! La corrélation entre grades anatomiques et symptômes est imparfaite : des Crise hemorroide de grade II peuvent être plus hémorragiques et plus sujettes aux récidives douloureuses que celles de grade III.
Tout le monde a des hémorroïdes, mais seules certaines personnes souffrent de Maladie Hémorroïdaire.

Les hémorroïdes se définissent par 4 grades selon leur extériorisation.